APPROFONDISSEMENT À LA
COMMUNICATION NON VIOLENTE

Un séminaire interactif pour nous reconnecter à nos élans profonds, à l’être que nous sommes au-delà des conditionnements qui, à certains moments, nous limitent dans l’expression pleine et entière de ce que nous sommes.

🔒 Paiement 100% sécurisé

Accès illimité

Accès 7j/7 depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone, ce qui vous permet de visionner les vidéos séminaire à votre rythme. 

Interactivité

Exercices et cas pratiques :
vivez le séminaire comme si vous y étiez !

Échanges et pratique

Participez aux soirées d’échanges et aux journées de pratiques en live avec Thomas d’Ansembourg reservées aux participants des séminaires. 

Séminaire d'approfondissement avec Thomas d'Ansembourg

Un séminaire en ligne pour :

🔒 Paiement 100% sécurisé

Au cœur de cet atelier se trouve l'intention de nous libérer de nos enfermements pour porter un regard neuf sur soi, les autres, la vie afin de nous relier profondément et durablement à nos élans de vie.

Séminaire d'approfondissement à la communication non violente

Approfondissement à la CNV avec Thomas d'Ansembourg

Il s’agit d’un séminaire d’approfondissement de la Communication Non Violente réalisé sur 5,5 jours en résidentiel, qui s’adresse particulièrement aux personnes ayant suivi le séminaire en ligne de 2 jours « Les Bases de la Communication Non Violente » ainsi qu’à d’autres personnes ayant déjà pratiqué 3 journées de CNV.

Il comporte, outre les plages d’atelier de CNV, du temps pour « décanter » et être avec soi-même, ainsi que différentes activités et exercices propices à l’intégration des thèmes travaillés.

Programme

L’intention de ce séminaire est de : « développer et goûter la conscience que derrière ou au-delà des besoins, il y a l’élan vital, la conscience d’être, de participer à l’Être ».

Nous explorerons notamment les thèmes suivants :

    • De la culpabilité tétanisante à la responsabilité dynamisante :
      La culpabilité est un jugement sur nous (ou sur une partie de nous) et non un sentiment. Tout jugement divise, sépare, cloisonne. Ainsi la culpabilité freine, anesthésie ou bloque notre élan de vie. La responsabilité est un besoin fondamental enraciné dans notre élan de vie. La conscience de nos besoins et l’accueil de nos élans unit, rassemble, ouvre. Ainsi la responsabilité nous met en vie et en « envies ».

    • « Rien de tel qu’une bonne colère en CNV pour se changer soi et faire changer les choses ! » :
      La colère est souvent vécue comme interdite et donc refoulée. Dès lors, elle explose souvent en agression ou implose en dépression. Ainsi, elle cause bien plus de dégâts que de bien être. Nous apprendrons à rendre notre colère transformatrice et créatrice.

    • Dire non et entendre non :
      Apprendre à clarifier ce à quoi nous disons oui quand nous disons non, apprendre à percevoir et à accueillir ce à quoi l’autre dit oui quand il dit non.

    • « C’est la joie qui fait sens, et c’est le sens qui fait joie ! » : n’avons nous pas besoin de sens et de joie comme de pain ? Nous verrons comment découvrir ou créer plus de sens et de joie dans nos vies.

Thomas d'Ansembourg

Thomas d'ansembourg

Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans.

Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association d’aide au jeunes en difficultés.
Dans le souhait de comprendre la difficulté d’être en général et particulièrement la violence, Thomas d’Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) pour plusieurs années.
Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute pour pouvoir partager ces prises de consciences et accompagner d’autres personnes dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience.
Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente (CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA).
Devenu psychothérapeute et formateur certifié en CNV (Communication NonViolente) en 1995, il propose depuis plus de vingt-cinq ans un travail de connaissance de soi, de démantèlement des pièges de l’ego, d’écoute et d’empathie permettant d’apprendre à mettre le meilleur de soi au service de tous.

Il est également auteur de plusieurs livres, dont « Cessez d’être gentil, soyez vrai ! » traduit en 17 langues et vendu à plus d’un million d’exemplaires.

5/5

approfondissement à la communication non violente

290
  • Accès immédiat et illimité sur mobile, tablette et ordinateur
  • Séminaire interactif de + de 22h avec questions-réponses
  • Exercices, cas pratiques, temps d'échanges
  • Bonus : illustrations, interview, bibliographie, soirées d'échanges, attestation de formation...
F.A.Q

Vous aurez accès à plus de 22h de contenu vidéos de formation. S’ajoute à cela des temps d’interviews et les replays des soirées d’échanges avec Thomas d’Ansembourg qui ont lieu régulièrement tout au long de l’année.

Votre accès est illimité ! Ainsi, vous pouvez visionner le séminaire à votre rythme et le revoir autant de fois que vous le souhaitez.

Le séminaire n’a pas de dates précises, vous pouvez le suivre quand vous le souhaitez et à votre rythme.
Vous avez accès à un espace personnel dans lequel vous retrouverez les modules vidéos, les exercices, les illustrations et toutes les ressources pédagogiques de la formation.

La formation a été réalisée lors d’un séminaire de 5 jours avec un groupe de participants. Vous retrouverez ainsi des questions-réponses, les temps d’échanges avec le groupe, d’exercices ainsi que des cas pratiques… depuis chez vous, comme si vous y étiez.
Nous proposons également des soirées d’échanges en direct régulièrement avec Thomas d’Ansembourg, soirées où nous abordons les questions de la communauté. Les replays sont ensuite disponibles. Des journées de pratique en ligne et en direct sont également proposées avec Thomas d’Ansembourg.

Oui, lorsque vous avez fini de visionner le séminaire, il vous suffit d’envoyer une demande à contact@endeveloppement.fr et nous vous enverrons une attestation de suivi de la formation.

Bien sûr, nous proposons des bons cadeaux pour que vous puissiez offrir nos formations. Nous vous invitons à envoyer un mail à contact@endeveloppement.fr et nous vous indiquerons la démarche à suivre.

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un mail à contact@endeveloppement.fr

Vous souhaitez accéder à un des 3 thèmes proposés dans le séminaire ?

Les 3 thèmes du séminaire sont disponibles séparément :  

Transformer la culpabilité

De la culpabilité tétanisante à la responsabilité dynamisante  ! 



La culpabilité est un jugement sur nous et non un sentiment. Tout jugement divise, sépare, cloisonne. Ainsi la culpabilité freine, anesthésie ou bloque notre élan de vie. La responsabilité est un besoin fondamental enraciné dans notre élan de vie. La conscience de nos besoins et l’accueil de nos élans unit, rassemble, ouvre. Ainsi la responsabilité nous met en vie et en « envies ».

S'affirmer sans agressivité

Rien de tel qu’une bonne colère en CNV pour se changer soi et faire changer les choses !


Il y a peu de place pour accueillir cette émotion extrêmement puissante mais loin d’être négative. Nous avons besoin de comprendre la nature de notre colère et de l’utiliser comme une force. Nous apprendrons à rendre notre colère transformatrice et créatrice.  Savoir dire non à temps et à la bonne personne, connaître ses propres limites n’est pas toujours facile. Cet atelier a pour intention de  clarifier ce à quoi nous disons oui quand nous disons non, apprendre à percevoir et à accueillir ce à quoi l’autre dit oui quand il dit non.

Cultiver une joie durable

C’est la joie qui fait sens,
et c’est le sens qui fait joie !


N’avons nous pas besoin de sens et de joie comme de pain ? Nous verrons comment découvrir ou créer plus de sens et de joie dans nos vies. Nous découvrirons également comment cultiver une joie intérieure profonde, durable et communicative pour nous relier à nos élans de vie profonds.